TVA sociale, TVA scandale


Passez la TVA de 19,6 à 24,6 est, selon le gouvernement Fillon, une mesure juste.

François Perrin RMI'ste, et M. Fillon Premier ministre (tous les éloignent, 5 enfants pour l'un, zéro marmot pour l'autre). Ils achètent leur pain dans la même boulangerie. Que peut-on observer ?

D'abord, ce qui ne choque plus personne, les baguettes de M. Perrin et de M. Fillon sont au même prix... que la TVA soit à 19,6 ou 24,6 soit 0.90 cts.

- observation N°1 : c'est pas juste.

Par conséquent, M. Perrin se voit emputer son RMI de 440.90 eur de 0.2% de son revenu mensuel. Ou pour 2 baguettes par jour pendant 31 jours, 55,80 soit 12.7%. Hors M. Fillon (avec plus de 20 000 eur de revenu de premier ministre) se voit lui, emputer pour la même baguette de 0,0045 % de son salaire ou, avec les mêmes 55,80 eur pour le mois, de 0.28% sur sa fiche de paye.

- observation N°2 : c'est pas juste, mais on y peut rien.

On va quand même pas demander son salaire à M. le ministre à l'entrée de la boulangerie (encore qu'avec les puces RFID c'est carrément possible ET ça lui pend au nez) pour lui faire payer sa baguette 0.2% de son salaire (soit 40 eur). Et puis à quoi servirait de gagner 20 000 eur, si c'est pour acheter sa baguette à la même valeur que le sdf du coin (qui préfère de toute façon s'acheter un litron de pinard pour oublier que sa famille lui a tourné le dos le jour ou son patron l'a foutu à la porte parce qu'il avait réclamé ses heures supp pour gagner plus).

La TVA sociale donc (puisqu'on est obligé de payer le même prix). M. Crabillou nous rappelle comment se fait le calcul sur sur un tricot franco-français.
"[...]prenons un tricot qui arrive chez Babou à 100€ HT. Avec notre TVA ringarde à 19,6%, la femme de votre voisin manutentionnaire intérimaire le paiera 119,60€.[...]
Et bien mes enfants, avec la TVA Sociale, et la baisse des charges patronales qui sont comme chacun sait retenues sur le salaire des employés, le tricot reviendra à 95€ HT seulement, ce qui fait qu’augmenté des 25% de TVA sociale, Babou va l’afficher à 118,75€ !
Oui, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Mes chers amis, Mes chers concitoyens, Mes chers compatriotes, Françaises Français Bonjour, Le tricot a diminué, non, pas au lavage, mais à la vente, de 0,85€ ! Et 0,85 €, ce n’est pas rien, en sortant de chez Babou la dame passe chez le boulanger, elle a sa baguette gratuite ! Le pain (gratuit), c'est bon pour la croissanc !

Faudrait être con pour ne pas mettre cette trouvaille en application tout de suite ! Et attendez, ce n’est pas fini, en plus on protège les produits français, démonstration : Au lieu d’acheter un tricot français à 118,75€, la voisine de la dame, elle , achète un pull qui vient de Chine, il revient à 20€ HT, pas de baisses de charges sociales en Chine, d'ailleurs il n'y en a pas, donc 20€ restent 20€ pour le pull aux yeux bridés, tricoté par des gamins en semi esclavage !

Avec la vielle TVA, ça fait 23,92€. Avec la TVA sociale, ce pull sera vendu 25€, soit une augmentation de 1,o8€ [...]


Merci les studios, voilà une démonstration brillante.

Je terminerai par ma petite analyse à deux balles :
Un type comme Nicolas S. entouré qu'il est par de grands spécialistes financiers, sociologues et autres conseillers en communication, ne sait-il pas au moment ou il dit:
Je vais mettre en place la TVA sociale, si si, je vais le faire !

ne sait-il pas dès à présent qu'il va aggraver la situation des ménages français ?
La réponse à lire dans un article à venir : Le président a-t-il un PLAN ?