Le président a-t-il un PLAN ?

A quoi rime le retrait de la TVA sociale, quelques jours après l'annonce de sa mise en place.
C'est à mon sens un faux pas vers le peuple qui se dit du coup :
Ben finalement il est pas sans coeur notre PR.

Mais c'est aussi un pas de danse bien connu des créateurs de tendances :
3 pas en avant, 1 pas en arrière (si tu sais compter : 3 - 1 = 2. Au final, c'est donc 2 pas avant quand même).

Voilà une vraie question à se poser, si c'est calculé : pour quelle raison l'ont-ils fait dans ce sens ?

J'attends de voir ce qu'ils vont nous pondre de moins horrible que la TVA scandale mais qui sera de toutes façons pire que la CSG (qui n'aurait pas été supprimée malgré tout et qui n'a jamais remplit son office non plus). Attends toi à une nouvelle augmentation de la dite CSG.

Bon parce que du coup, si c'est une annonce calculée, ça veut dire qu'il y a une formule derrière. Et donc une étude et une méthode. J'en entends déjà me traiter de comploteur fou. Je me gausse et à la fin de l'envoi je touche (ou un truc du genre).

En effet cette méthode, ce fil conducteur qui doit servir à nos gouvernants existe bel et bien. Il s'appelle "LE PLAN" (remarque, ça sonne quand même comme un complot).

marionnette à filsCe PLAN donc, est suivit par le Commissariat Général du Plan depuis 1946 avec son premier commissaire au plan, Jean Monnet. En mars 2006 le CGP change d'appellation pour devenir le Centre d'Analyse Stratégique (CAS - présidé par Mme Sophie BOISSARD). Au passage, le CAS décide avec le Centre d'Etudes Prospectives et d'Informations Internationales (CEPII - présidé par M. Christian Stoffaes, EDF) de créer le Groupe d’Analyses de la Mondialisation (GAM, présidé par Mme Françoise Gri, Manpower France).

Là, je suis définitivement rassuré... on s'occupe de moi. Ils sont nombreux et très compétents si on prend connaissance des sociétés et organismes "acronymiques" participants aux différentes tables pré-citées (CNRS, IFRI, COFACE, DGTPE, UBIFRANCE, DGCID, INSEE, SGDN, Banque de France, CNAM, AFNOR, DIAL, AFII, etc.)

Mais au fait, quel est le boulot du CAS ?

Si nous lisons la présentation présentement présente sur le site, on peut y lire qu'il est rattaché au Premier Ministre (pour ma part c'est plutôt le PM qui y serait rattaché, mais passons).
Il est également censé "[...] éclairer le Gouvernement (on peut dire aussi "dicter au gouvernement") dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou culturelle." Pour résumer... il met son nez dans les affaires de l'état dans tous les cas.

Mais cette présentation nous dit aussi que "[...] ces différents travaux sont rendus publics." (tu me rappelleras à quand remonte la dernière fois qu'un journaliste t'en as parlé). Et dernière chose, il y est dit également que "Il prend en compte [...] les orientations de long terme définies au niveau communautaire, [...] dans le cadre de la stratégie de Lisbonne."

Tiens, mais qu'est-ce que cette Stratégie de Lisbonne ?
En gros, c'est une ligne de conduite à tenir (question à deux balles que se passe-t-il si on sort de la ligne ?) pour l'UE (donc pour la France), définie par le Conseil Européen (en mars 2000) qui doit permettre "[...] la mise en place d’une "société de la connaissance"."
  • encourager la recherche
  • développer les technologies de l’information
  • instaurer un climat favorable à l’innovation
mais aussi :
  • moderniser le système social européen (en augmentant le taux d’emploi)
  • réformer les systèmes de protection sociale (pour faire face au vieillissement de la population)
  • lutter contre l’exclusion
On dirait un programme présidentiel.

Cela étant dit, du coup on n'imagine plus un PR fraîchement élu modifier la direction d'un pays juste parce qu'il a promis des trucs. Y a même moyen de voir si c'est un charlatan ou pas, rien qu'en comparant son programme et celui du CAS.
Si ça ne colle pas, il y a 3 possibilités :
  • c'est un idiot qui ne sait pas ce qui l'attend
  • c'est un menteur émérite
  • c'est un futur fouteur de fatras
Le denier à la limite ne me paraîtrait pas mal.

Allez, maintenant que tu as de la lecture, tu n'as plus qu'à apprendre à lire... entre les lignes.
Et arrête de croire que notre pays est gouverné par nos politiques, ils ne sont que des marionnettes au service de...

--
Technorati Profile