29 sept. 2016

Les femmes seraient-elles sur le point de perdre leur droit à l'avortement dans le monde ?

La Pologne recule sur l'avortement

La Pologne, il y a quelques jours avançait un projet de loi anti-avortement interdisant tout recours à l’IVG. Adopté en première lecture cette loi a réveillé les foules sur le sujet. Jusqu'à maintenant 3 raisons justifiaient le recours à l'IVG :
  • lorsque la vie ou la santé de la mère était en danger ;
  • quand la grossesse résultait d’un viol ou d’un inceste ;
  • et en cas de pathologie irréversible chez l’embryon.
Avec cette loi, c'est une interdiction totale qui pointe à l'horizon dans le pays.

Lire l'article de l'Humanité : En Pologne, la loi anti-IVG se heurte à la résistance des femmes.

Les religieux Russes pointent du doigt la perte démographique

Dernièrement c'est la Russie (un des premiers pays à légaliser l'avortement dès 1920) qui se faisait remarqué par le biais du Patriarche orthodoxe russe Kirill qui signait un texte appelant à l'interdiction de l'avortement, soutenu par Talgat Tajuddin, Grand mufti musulman qui déclarait :
"[...] notre pays n'est pas si immense par rapport au reste du monde, nous ne sommes que 145 millions d'habitants"
(je reviendrai sur cette citation).

Lire l'article de RT FRance : Le Patriarche russe part en guerre contre l'avortement

Les lycéens Français exposés à la propagande anti-IVG

Mais penser que la vague anti-avortement est récente serait une erreur. En effet depuis que la loi Veil (1975) légalise et encadre l'IVG les anti-IVG luttent ardemment contre cette action médicale qui vise à rendre à la femme, le plein contrôle de son corps (n'en déplaise à ces messieurs).

Cependant les religieux (et les démographes) de tout poil et de tous horizons ont décidés, y compris en France, de se mêler une fois de plus de ce qui ne les regardaient pas.

La Fondation Lejeune (dont le domaine est la lutte contre toutes les formes de dégénérescences mentales) dont le président Jean-Marie Le Méné, foncièrement anti-IVG est également directeur de publication de genethique.org, la Fondation Lejeune donc édite un livret resurgit en ce moment sur les réseaux sociaux. Le "Manuel bioéthique pour les jeunes" est distribué dans des lycées privés.
Cette ouvrage fait la part belle à la peur, la culpabilisation et la honte d'être une mauvaise femme.
Il va même jusqu'à pointer du doigt les femmes victimes de viol, prête à l'avortement, sous prétexte qu'avorter ne changera rien au fait d'avoir été violé, passant totalement sous silence (et l'on comprendra facilement que se retrouver chaque jour devant le fruit d'une violence subit, peut n'être qu'un poids psychologiquement insurmontable) .

En avortant son enfant, on choisit pour lui la mort, comme si on avait le droit de tuer
Ici, on ne parle pas d'un individu pensant, mais d'un être vivant qui à 2 mois de grossesse mesure 3cm. A ce stade, il est physiquement aussi humain qu'un embryon de dauphin ou de chimpanzé.

L'anti-IVG veut préserver la vie, accessoirement se répandre et être plus compétitif

Je vois cependant une autre raison à cette volonté de préserver la vie à tout prix : la démographie. En effet la citation du grand Mufti Russe vue plus haut, rappelle une chose : un pays (pour rester compétitif et renouveler sa population) ou une religion (pour se répandre) a besoin de forces vives. Et il serait idiot de ce point de vue, de limiter les naissances par quelques moyens que ce soit. Mais ce serait faire passer la nation avant la santé physique et mentale de la population.
C'est d'ailleurs le choix qui a été fait par le gouvernement car afin de ne pas grignoter le droit des femmes, de grandes avancées ont ét réalisées pour la PMA (Procréation Médicalement Assistée). Un bon moyen de contre-balancer les avortements, sans se soucier une seule seconde des milliers d'orphelins qui attendent d'être adoptés.

Bien sûr, l'avortement ne doit pas être pris comme moyen de contraception (ce serait une grave erreur, surtout pour le corps de la femme, un avortement étant un acte médical lourd). L'abstinence, les préservatifs, les stérilets (avec et sans hormone - en cuivre), et les hormones pures (sous-cutanée ou prise sous forme de pilule) sont des moyens de contraception fiables pour certains à plus de 99%.

La France est toujours le pays de la liberté des femmes

Heureusement en France (et peu importe votre religion, celle de votre mari ou celle de vos parents), l'accès à l'IVG est un droit.
Marisol Touraine à l'occasion de la journée mondiale du droit à l'avortement a annoncé des testing (test effectués à l'improviste et anonymement) afin de vérifier que l'accès à l'avortement est garanti, et réalisé dans de bonnes conditions.

Le droit à disposer de son corps est un droit fondamental. Des mesures essentielles ont encore été prises cette année pour améliorer le parcours des femmes qui ont recours à l’IVG. A l’occasion de la Journée mondiale du droit à l’avortement, je veux rappeler ma détermination totale pour que chaque femme puisse recourir, sans entrave, à l’IVG en France. Je veillerai à ce que cet accès soit effectif dans tous les territoires.
Battez-vous les copines, ou votre statut de femme libre va régresser vite fait. La liberté de la femme fait aussi parti de la culture Française, que l'on pointe pourtant du doigt régulièrement... en ce moment. Ne baissez pas les bras et poursuivez la lutte !

18 avr. 2016

Etienne Chouard parle du mouvement #nuitDebout

Etienne Chouard, c'est le méchant prof d'économie qui crie sur les gentils élus et leur demande de dégager le paysage politique... Etienne Chouard donc, a été interviewé sur le sujet brûlant du mouvement démocratique Nuit Debout (#nuitDebout sur les réseaux sociaux).

Pour ceux qui ne suivrait pas, Nuit Debout est né des manifestations contre la loi travail El Komeri, ou loi Gataz/MEDEF.

je m'attendais à une envolée enlevée sur la concrétisation de son rêve : un peuple qui prend enfin la mesure de son pouvoir... mais non. Il avoue même plutôt que selon lui, le mouvement est trop en avance sur la conscientisation politique populaire.

Qu'à cela ne tienne, il nous donne quand même son avis, et on l'écoute avec attention (7 vidéos - 36mn).

Que penses-tu du mouvement #nuitDebout - 1/7

Les faiblesses de #nuitDebout - 2/7

Toucher les classes populaires - 3/7

Les assemblées citoyennes à #nuitDebout - 4/7

Une "mini-constitution" pour #nuitDebout - 5/7

Viendra, viendra pas ? - 6/7

L'idée du processus constituant - 7/7

En bonus, M. Chouard nous parle de l'idée même du processus constituant. Comment la véhiculer, comment la faire vivre ?

14 déc. 2015

Les entrepreneurs envoient un message

Les entrepreneurs se sont réunis dernièrement pour le #G20YEA afin de réfléchir et donner des idées au gouvernement.
D'abord, un rendez-vous en Turquie, future terre d’entrepreneurs alors qu'on sait que le pays finance Daesh, c'est limite. S'il vous fallait une preuve que l'économie se fout des droits humains... ne cherchez plus.

Epluchons quelques points de cette liste

1 >

- "[...] plus d’espace au contrat de travail par rapport à la loi" : Une phrase qui peut donc être interprétée comme on veut et donc qui ne veut rien dire. - "Favoriser le dialogue social au plus près du terrain afin que les accords collectifs – source d’innovation – soient encouragés" ... afin que le salarié comprennent qu'ils ne peut pas dire non à tout ce que le patron lui fera subir, parce que c'est ça l'innovation. - "Donner la priorité aux accords d’entreprise sur les conditions de travail [...]" : en gros pouvoir se passer de l'aval du code du travail et décidez entre nous, dans l'entreprise.

2 >

- 'Simplifier le code du travail (330 pages en France) en s’inspirant de celui de la Suisse (177 pages) dont le marché connaît le plein emploi" : mettre le nombre de pages en avant sous entend l'idée que moins il y a de pages, mieux c'est. Forcément, on reviens sur le minimum de contrainte, et donc plus de précarité pour l'employé. - "Toute nouvelle loi doit se substituer à une autre avec la mise en place d’une analyse d’impact économique de chacune" : Ah parce que ça ne fonctionne pas déjà comme ça ? Génial la logique !

Une entreprise est une équipe

Oui l'entrepreneur met ses tripes et beaucoup d'argent... parfois, dans la création de son entreprise. Mais l'employé place son avenir et ses compétences entre les mains de l'entrepreneur. Il fait des crédits pour payer :
  • sa maison,
  • les études de ses enfants
  • sa voiture
  • etc.

L'employé remplaçable ET remplacé

Le marché du travail est saturé grâce à une politique d'immigration massive, qui permet de geler les salaires pendant que l'inflation fait son boulot.
Du coup dans 5 à 10 ans, nous serons tous payés comme des chinois. Cool non ? La France aura réussit à redevenir compétitive sur le marché international et tout le monde aura du boulot... payé une misère.
Faites attention, baisser les charges c'est diminuer le sociale.

Source : Exclusif, les propositions des entrepreneurs au gouvernements Français

29 nov. 2015

Si on simplifiait les messages publicitaires... que verront-on ?

La publicité vend des produits en communiquant au premier abord sur le rêve et les bienfaits que celui-ci peut apporter.

Mais imaginez une paire de lunettes qui décrypterai ces fameux messages que vous rencontrez tous les jours ?

John Carpenter l'a imaginé en 1988 dans son film "They Live" et le résultat est surprenant.


22 nov. 2015

Mohamed Chirani s'adresse à l'EI sur une chaîne française


J'ai deux sentiments :
- il était temps qu'un musulman au moins soutienne publiquement la France.
- sur une chaîne publique, un type vient de brandir le coran et utiliser une langue que plus de 98% des téléspectateurs ne comprend pas.

Même si ce monsieur est peu connu du grand public et probablement de la communauté musulmane, là, ça peu faire le buzz et tourner vinaigre pour lui, comme c'est annoncé sur son compte twitter


Pour les curieux, iTélé fait moins de 1% d'audience (et je ne sais pas qu'elle est la part d'audience à l'étranger)

Le compte twitter qui le désigne comme ennemi KhilafahDawah7 n'existe que depuis le 21 novembre 2015, hier donc. Le monsieur n'est pas imam et avait lui aussi peu d'audience jusqu'à maintenant. Le compte Twitter de M. Chirani compte moins de 2400 followers à l'heure ou j'écris ces lignes. Source : Audience de BFMTV et I-Télé

15 oct. 2015

Dénoncez la corruption en France

Grâce à la démarche de Transparency International France, il est possible de pointer du doigt un des "caillou" dans la chaussure du système : la corruption.

Les premières lignes du site internet porteur du projet donnent le ton
Il n’existe pas aujourd’hui en France de base de données publique recensant les condamnations pour corruption ou autres atteintes à la probité. Il est donc très difficile d’avoir, en France, une vision précise des formes que prend la corruption, des catégories de personnes et des régions les plus touchées ou encore des sanctions prononcées.
Dans ce sens, grâce au site internet Agir contre la corruption il vous est possible de "balancer" les élus qui font, ou qui ont fait, l'objet d'une condamnation.
Avant de vous lancer vous pouvez consulter la carte des corruptions en tout genres qui ont lieu actuellement ou ont eu lieu dans le passé (il y a quand même un paquet de point qui ne sont plus d'actualités).


J'avoue que le fait que les noms soient masqués me dérange un peu et enlève quelque peu de son intérêt au projet, mais il faut un début à tout et ce projet est une excellente chose.

J'attends de voir comment le site traitera les affaires Bygmalion, Bétencourt et Cahuzac.

Cela va d'ailleurs dans le sens d'un autre projet que j'avais en tête depuis un moment.
Sachant qu'il faille mettre un terme aux élections via les "promesses" des candidats, j'ai toujours été partisans d'une élection sur CV :

  • Est-ce que le l'élu a des casseroles ?
  • Qu'a-t-il fait pour améliorer la vie dans sa commune ?
  • Qu'a-t-il fait pour améliorer la vie dans sa région ?
  • N'est-il pas en conflit d'intérêt ?
  • A-t-il privilégié des amis ou un membre de sa famille pour certains postes ?


Je pense que agircontrelacorruption.fr pourrait aller dans ce sens, mais encore faudrait-il pousser un peu le bouchon, en donnant des noms d'une part et en octroyant des notes ou des pastilles de couleurs d'autre part (après tout, la politique c'est du contrôle continu).

J'espère qu'on va pouvoir pousser dans ce sens, histoire de remettre nos chers élus dans le droit chemin ! Si Transparency Intenational n'est pas corrompu bien sûr

Petit résumé de la situation Syrienne

En réponse à cet article du Figaro Syrie : qui se cache derrière les rebelles ? je souhaitais faire un petit point sur la situation syrienne (dont vous remarquerez qu'on n'entend plus beaucoup parler dans les medias TV).

Les USA et l'UE, que j’appellerai le Front Occidental de Libération du Monde pour me moquer un peu, voit d'un mauvais oeil que la Syrie et son dirigeant Bachar El Assad soit un point de passage obligé pour s'approvisionner en énergie (le gaz en fait). Les FOLM souhaitent donc se passer des services de El Assad et font donc le nécessaire pour qu'il "laisse" sa place.

Pour ce faire, les FOLM affaiblissent le dirigeant syrien en soutenant les rebelles financièrement et militairement. Vous allez me dire oui, mais DAESH ? C'est vrai, il y a DAESH, ces barbares religieux qui ne pensent qu'à se taper des enfants vierges et à couper des têtes en criant "Allons au bar, ils ont des te-pu !". J'aimerais vous rappeler que ces débiles là, ce sont implantés dans plusieurs pays alentours sans que quiconque ne remue un orteil. Cela dit maintenant qu'ils sont en Syrie, tous le monde peut se mettre en mode FOLM (nous vous libérerons de l'oppresseur) et balancer tout ce qu'il a en réserve.

Le soucis c'est que Vladimir Poutine est la source d'approvisionnement énergétique des FOLM et que El Assad n'est finalement que le guichetier.
Si les FOLM arrivent à virer El Assad, Poutine perdra beaucoup d'argent.

Du coup sur place, la Russie pointe ses armes sur les opposants au régime d'El Assad, qui sont armés par les FOLM, bien emmerdés de pas pouvoir crier au scandale (ben oui, ils armaient les rebelles, mais c'était pas officiel), tandis que les FOLM ne tirent que sur DAESH en disant au Russe qu'ils ne tirent pas sur les bons.

Comme Poutine souhaite maintenir El Assad au pouvoir (officiellement parce que c'est le boss), on est chaque jour à deux doigts de voir un camp attaquer l'autre : Russie vs FOLM.
C'est WW3 (la troisième guerre mondiale) quoi qu'on en dise.

La question que je me pose chaque jour est : moi en tant qu'individu, pour qui je me battrais si mon pays me demandait de prendre les armes ?

Ma réponse c'est : pour personne !

PS : bon d'accord, mais... et les chinois là dedans ?

15 sept. 2015

Doit-on prendre les journalistes au sérieux ?

C'est une question facile a priori... et je dirais que oui bien sûr qu'il faut les prendre au sérieux.

Ils nous rapportent les actions des populations du monde entier, des gouvernements alliés ou potentiellement dangereux. Ils nous rapportent l'état de la planète et de notre société... bref, un journaliste, c'est du lourd !



Sauf que... si je vous pose la question c'est que c'est un point de vue qui vous sera plus difficile à garder une fois que vous aurez entendu Udo Ulfkotte, ancien journaliste Allemand au "die Frankfurter Allgemeine Zeitung".

Ce monsieur a écrit "Journalistes achetés" un livre publié en 2014, dénonçant l'appartenance de certains de ces confrères à un "habitude" de soumission, consciente, aux services secrets de tout bords, qu'ils soient du BND allemand ou de la CIA américaine.

Je vous propose ici de prendre connaissance de l'interview donnée par M. Udo Ulfkotte à la chaîne Russia Today, ou il dénonce par le menu les méthodes de la CIA (par exemple) pou recruter les journalistes et leur faire publier les informations qu'ils souhaitent voir être diffusées, à l'échelle nationale voire internationale.


Ces révélations qui font de lui un lanceur d'alerte, ne l'ont pas pour autant mis en avant. Bien sûr, un journaliste qui crache dans la soupe ne mérite par la une de ses "cons de frères" confrères.

Alors à la question "Doit-on prendre les journalistes au sérieux ?", je réponds évidemment "bien sûr que oui qu'il faut les prendre au sérieux", mais pas pour ce qu'ils disent, ne disent pas, tronquent, détournent, etc. Il faut les prendre au sérieux parce qu'il faut les surveiller, comme nous devons surveiller les politiques.


Autres annonces de M. Ulfkotte : - le Mossad est derrière le soulèvement des banlieues - Les thèses d'Udo Ulfkotte Sources : Sans langue de bois, Sputniknews