Le geste de la semaine : la prise de conscience des ados


L'avenir leur appartient... mais ils n'en ont pas conscience !

Ados, non seulement vous n'en avez pas conscience, mais il n'y a personne pour vous le dire.

Pire que ça, on va jusqu'à dire que vous êtes l'équivalent d'un "adulte" :
- en vous nommant jeunes adultes
- en vous faisant entrer dans les entreprises dès 15 ans (voire plus tôt)
- en vous permettant de conduire dès 16 (je vous rappelle qu'une voiture est un produit dangereux)
- en vous donnant accès à un compte en banque que vous n'avez pas les moyens d'alimenter
- en vous donnant le droit de vote à 18 (le vote aussi est un produit dangereux)
... le tout en sachant pertinemment que vous n'en avez pas les capacités (ne hurlez pas et lisez la suite).

Pour mieux comprendre, observons notre passé.
A une époque reculée (environ 35 000 ans), l'espérance de vie était d'environ 35 ans (la chasse était dangereuse puisque nos ancêtres luttaient à armes égales contre des bisons, des mammouths, et les maladies aujourd'hui bénignes pouvaient lui être fatales). A cette époque, se reproduire était une question de survie. Notre nature s'était donc adaptée et avait permis aux Humains de procréer très tôt : la maturité sexuelle chez la femme arrive parfois avant 14 ans et le sperme de l'homme est actif lorsqu'il atteint une dizaine d'années. A 20 ans, on était probablement chef de famille, on avait déjà quelques enfants et on prenait des décisions vitales pour le groupe tous les jours.

Mais de nos jours, un ados c'est quoi ?
Certainement pas un chasseur puisqu'il apprécie la sieste jusqu'à plus de 11h et ne supporte que rarement l'effort (pour le sport, à la limite).
Ce n'est pas non plus un chef de famille puisqu'en moyenne, et sauf coup du sort malheureux, il est chez ses parents jusqu'à 25 ans (parfois beaucoup plus) pour des raisons scolaires la plupart du temps.

En fait, les seules décisions vitales qu'il a à prendre sont :
- Nike ou Converse ?
- Samsung ou Nokia ?
- PS3 ou Wii ?
... vitales je vous dis !

Un ado à l'heure actuelle, et tous les psychologues sont d'accord me semble-t-il, est un jeune humain qui se cherche psychologiquement et qui n'a pas terminé sa croissance (physique ou mentale). Le cerveau est, parait-il en pleine mutation et les sautes d'humeurs plus que fréquentes de nos ados en seraient les conséquences incontournables.

Mais que cela ne vous dédouane pas de compassion les "djeunz". Ce n'est pas parce que vous avez des problèmes que la Terre entière doit vous subir tous les jours. Dans mon article précédent, le temps c'est cool, je faisais état d'une journée type vécut à 200 à l'heure. Une de ces journées qui vous prennent la tête et qui ne vous laissent pas respirer. Mais cette journée n'est valable que si vous avez au moins un job (patron, trajet, salaire, etc.) et un appart (vaisselle, lessive, facture, proprio, etc.) à votre charge.

Parce que bon, la vie chez papa/maman, c'est quand même : rien d'autre à foutre que les pôtes et la console. Faudrait peut-être voir à filer un coup de main à vos vieux avant qu'ils pètent un câble et vous interdisent toutes sorties sous le prétexte que vous branlez rien à la maison. Non seulement ça leur redonnera le sourire et donc l'ambiance sera beaucoup plus détendue, mais en plus vous apprendrez l'indépendance :
- faire la vaisselle au lieu de la jeter,
- savoir mettre une lessive en route au lieu de la mettre dans le bac (et déjà la mettre dans le bac à linge se serait top),
- savoir ranger une pièce (genre une chambre)
- et pourquoi pas savoir faire un plat ou deux (cuire des pâtes n'est pas si simple)

Tout ça pour en venir ou ?
Je veux simplement vous ouvrir un peu les yeux sur le fait que c'est cette maturité tant recherchée qui ouvrira les portes d'un futur plein d'espoir pour le devenir de l'Humanité, rien que ça.

Mais elle ne tombe pas du ciel cette maturité (pas toujours et heureusement), c'est un travail de tous les jours que l'on acquiert qu'à force de baffe dans la gueule ou de prise de conscience "consciente" (qui vient de vous donc).

Chers lecteurs ados, il faut vous rentrer ça dans le crâne : ce que vous faites maintenant aura des conséquences sur votre devenir et celui de vos enfants, de vos petits enfants (courir la femme est un but très important pour l'Humanité toute entière. Ce n'est pas juste une histoire de quéquette). Si vous n'êtes pas capable de réfléchir, de prendre du recul (et vous êtes tellement malléable devant une télé) que je me demande comment nous pourrions avoir confiance en vous lorsque vous entrez dans un bureau de vote par exemple.

Parce qu'en fait, votre façon de vous habiller on s'en tape (même si je ne comprends pas l'intérêt du baggy, qui vous empêche de marcher) et on a rien à secouer votre façon de vous coiffer (même si vous vous coiffez comme Stevie).

Il faut vous le rappeler lecteurs ados :
Vous êtes le futur de l'Humanité
C'est à vous de savoir comment vous allez vivre :
- serez-vous esclave (absent de chez vous 12h et plus dans des journées de 17h - on dort 7h en moyenne) ?
- vous rapprocherez-vous des valeurs qui permettent les avancées sociales majeures (le partage, le respect de soi, des autres et de son environnement, etc.)

Pour l'instant, quand je vois comment vous vivez, je flippe grave ma race !

Allez pour finir, une petite question subsidiaire : Etre adulte c'est quoi ?
On en parle à un ado comme l'aboutissement de sa vie, de sa croissance cérébrale. Ce serait soi-disant une maturité, une prise de conscience de la réalité qui nous entoure (en l'occurrence la réalité socio-économique dans laquelle nous vivons) bref, un adulte serait quelqu'un de réfléchit... sans blague. Pour moi, être adulte n'a pas vraiment de sens.

Pourquoi ?
Parce que nous sommes à une époque ou :
- ces fameux adultes souhaitent le "tout, tout de suite" (une impatience reprochée aux ados).
- l'acte d'achat est impulsif, donc irraisonné, et se trouve être un des modèles les plus en adéquation avec une bonne croissance économique (la pub, encore la pub).
- le surendettement augmente de façon inversement proportionnelle au pouvoir d'achat (des "adultes" dépensent de l'argent qu'ils n'ont pas - pouvez-vous manger quelque chose que vous n'avez pas ?).
- le pire ennemi de l'Homme est l'Homme (cf les dictatures, les entreprises, etc.).
- la guerre est justifiée par de pseudos chef d'état reconnus comme irresponsable par la communauté internationnale (guerre de religion, guerre pour l'énergie,etc.)
- il est de bon ton de fermer les yeux sur un génocide (Tibet) pour vendre de l'avion (relations franco-chinoises)...

... j'en passe et des meilleurs, tout cela bien sûr, mis en place par des "adultes".

*toutes mes excuses à M. Groening pour l'utilisation de son personnage fétiche, mais il représente tellement la façon dont je vois l'être humain, que j'ai craqué. Si toutefois, vous souhaitiez que je m'abstienne, je la supprimerai (à regret).