Dénoncez la corruption en France

Grâce à la démarche de Transparency International France, il est possible de pointer du doigt un des "caillou" dans la chaussure du système : la corruption.

Les premières lignes du site internet porteur du projet donnent le ton
Il n’existe pas aujourd’hui en France de base de données publique recensant les condamnations pour corruption ou autres atteintes à la probité. Il est donc très difficile d’avoir, en France, une vision précise des formes que prend la corruption, des catégories de personnes et des régions les plus touchées ou encore des sanctions prononcées.
Dans ce sens, grâce au site internet Agir contre la corruption il vous est possible de "balancer" les élus qui font, ou qui ont fait, l'objet d'une condamnation.
Avant de vous lancer vous pouvez consulter la carte des corruptions en tout genres qui ont lieu actuellement ou ont eu lieu dans le passé (il y a quand même un paquet de point qui ne sont plus d'actualités).


J'avoue que le fait que les noms soient masqués me dérange un peu et enlève quelque peu de son intérêt au projet, mais il faut un début à tout et ce projet est une excellente chose.

J'attends de voir comment le site traitera les affaires Bygmalion, Bétencourt et Cahuzac.

Cela va d'ailleurs dans le sens d'un autre projet que j'avais en tête depuis un moment.
Sachant qu'il faille mettre un terme aux élections via les "promesses" des candidats, j'ai toujours été partisans d'une élection sur CV :

  • Est-ce que le l'élu a des casseroles ?
  • Qu'a-t-il fait pour améliorer la vie dans sa commune ?
  • Qu'a-t-il fait pour améliorer la vie dans sa région ?
  • N'est-il pas en conflit d'intérêt ?
  • A-t-il privilégié des amis ou un membre de sa famille pour certains postes ?


Je pense que agircontrelacorruption.fr pourrait aller dans ce sens, mais encore faudrait-il pousser un peu le bouchon, en donnant des noms d'une part et en octroyant des notes ou des pastilles de couleurs d'autre part (après tout, la politique c'est du contrôle continu).

J'espère qu'on va pouvoir pousser dans ce sens, histoire de remettre nos chers élus dans le droit chemin ! Si Transparency Intenational n'est pas corrompu bien sûr