Hulot et Lièvre dénonce "Le Syndrome du Titanic"



Le Syndrome du Titanic est un comportement insouciant dans une situation de crise, comme les passagers du Titanic qui dansaient sur le pont du géant des mers tandis qu'il sombrait.



Je ne peux m'empêcher de penser que ce film n'a pas eu la médiatisation qu'il mérite. Après la Vérité qui Dérange d'Al Gore et Home de Yann Arthus Bertrand, le Syndrome du Titanic est pourtant une claque derrière la tête que chacun droit prendre, comme un médicament contre le laisser aller.

Comme M. Nicolas Hulot et Jean Albert Lièvre nous le font comprendre dans leur film, on ne nait pas écologiste, on le devient.
Peut-être est-ce vrai, mais pourquoi le devenir ? A quoi ça sert d'être écolo ? Et puis c'est quoi être écolo de nos jours ?
Si je deviens écolo, vais-je devoir jeter mon ordinateur, brûler ma voiture et aller bosser en vélo ? Parce qu'il n'en est pas question.


Bien sûr que non. Et il n'en ai justement pas question.

Contrairement à ce que les détracteurs du "réchauffement climatique" utilisent comme arguments, il ne nous ai pas demandé de retourner au temps des cavernes, se couper des avancées technologiques comme l'électricité, le plastique, et les ordinateurs, ce serait une abération.

Il s'agit avant tout de réfréner ses envies. De ne pas jeter du matériel qui fonctionne (il pourra être utilisé par quelqu'un d'autre), de ne pas acheter loin ce qui peut l'être plus prêt. Bien sur, cela implique quelque modifications de votre vie. Mais si c'était le prix à payer pour que vos enfants et leurs enfants vivent dans un monde un peu plus propre. Serait-ce si difficile ?

Malheureusement le Sydrome du Titanic n'est pas qu'un film ou l'on ne vous parle que des fleurs et des pots d'échappement, c'est aussi un coup de pied au cul de votre vie, trop bien réglée qui vous empêche de lever la tête. C'est une oreille tirée vers la fenêtre, pour que s'ouvrent enfin vos yeux qui ne veulent pas voir. Pas voir le monde tel qu'il est.



Emmenez vos enfants voir ce film. Emmenez vos parents voir ce film. Amenez vos voisins à voir ce film. Il le mérite, la planète le mérite, vous le méritez tous.

C'est vous qui avez le pouvoir de changer les choses... grâce à quoi ?
Entre autre grâce à votre porte monnaie. Car c'est dans vos orientations de consommation que vous déclarerez : "je veux que ça change !".

Aidez moi à promouvoir ce film en écrivant vos propres articles ou on en diffusant celui-ci.

Sources : Le Syndrome du Titanic, Fondation Nicolas Hulot, Allociné