Home, le film de Yann Arthus Bertrand sur France 2 et ailleurs

Home, le film de Yann Arthus Bertrand (produit par Europa Corp. la boîte de Luc Besson) est la source d'un buzz qui tourne sur le net en ce moment et qui sera diffusé sur France 2 le 5 juin.

Un des plus grands enjeux de notre ère est lié au réchauffement climatique nous dit-on. VRAI... mais mais pas seulement.
Le réchauffement climatique est la conséquence d'une multitude de problèmes reliés entre eux.

Cet enjeu touche à l'environnement en général :
- la disparition des espèces
- les ressources de la planète
- la production, la consommation, bref notre façon de vivre.

Tout cela implique une chose et une seule :

LA PRISE DE CONSCIENCE de L'ÊTRE HUMAIN



Al gore est son film "Une vérité qui dérange" avait été un déclencheur dans l'esprit des populations, mais les publicitaires l'ont bien compris : un message ne touche sa cible que s'il est répété encore, encore et encore.
L'effet Al-Gore a donc eu des effets, mais il a fait long feu.

"Home" sera en quelque sorte, je l'espère, une piqûre de rappel dans nos esprits (voir l'anecdote du jour). Il faut impérativement revoir nos modes de vie, notre rapport avec l'argent et le matériel.
- Personne ne vous demande de renoncer à votre téléphone portable, mais simplement de ne pas le changer tous les 3 mois.
- Personne ne vous demande de jeter votre écran plat, juste de ne pas le laisser allumé toute la journée.
- Personne ne vous demande de jeter votre voiture, mais simplement de ne l'utiliser que si vous avez de grandes distances à parcourir.

"Home" doit vous rappeler que la planète n'est pas juste le bitume sur lequel vous roulez.


La Terre est un immense caillou de 12000 km de rayon, en fusion (solide sur une petite épaisseur), traversant l'espace à plus de 100.000 km/h.
Elle tourne sur elle-même à plus de 1500 km/h.
Mais aussi et surtout :
- Elle est la planète qui vous nourrit
- Elle est la planète qui vous héberge
- Elle est le futur de vos enfants


La prise de conscience doit arriver vite... ou il sera trop tard.



Un panorama de photos superbes de M. Bertrand
Futura Sciences nous en offre également un article

Au loin, alors que je me promène, j'aperçois 3 jeunes filles d'une 15aine d'années, assise sur un bord de jardin public. D'un coup HOP, je les vois lancer au dessus de leur tête, une bouteille plastique qui va s'écraser dans la pelouse derrière elles.
Ni une ni deux, je m'avance et leur demande : "il n'y a pas de poubelle chez vous ?". Je vous passe les insultes auxquelles j'ai eu droit. Mes paroles n'étaient certes pas très diplomatiques, mais je n'avais pas le temps de commencer à discuter.