Un convoi de police tue un piéton

Un motard ivre aurait tué une femme lors d'une mission. C'est I>Télé qui nous en parle de deux façons différentes. Côté Témoins et côté... eux.

Côté témoin : C'était un convoi de police sans girophare
Côté média : Un motard en mission roulant trop vite et sous l'emprise de l'alcool.

Le motard était effectivement en mission, puisque comme l'indiquaient les témoins, il faisait partit d'un convoi de police.

Un convoi pas comme les autres puisque non seulement il roulait suffisamment vite pour tuer une femme qui passait par là en lui tranchant une jambe et un bras, mais en plus il le faisait sans girophare.

Alors dans quel cas peut-on avoir un "convoi de police" qui aurait besoin de rouler vite en pleine ville ?

Plusieurs choix s'offrent à nous :
- un ministre en retard à l'Elysée
- un député en retard à l'assemblée nationale
- un diplomate en retard à l'aéroport

Qui que se soit, le convoi ne s'est pas arrêté pour porter secours à cette femme (en tout cas, personne n'en a parlé). Le responsable de ce convoi devrait donc être poursuivit pour non-assistance à personne en danger. A moins que l'une de mes hypothèses ne soit la bonne, comme un diplomate par exemple, auquel cas la justice restera sur sa faim.

Cela dit, si c'est bien un personnage important, les responsables ont déjà trouvé la parade : un motard bourré... pratique.