A l'école on n'apprend pas à vivre

M. Xavier Darcos (notre ministre actuel de l'éducation) invité de l'émission Faces à Faces (05/07/2008 sur la Chaine parlementaire), parle de rendre obligatoire l'apprentissage de 2 langues vivantes dès la 6ème.

Les priorités de nos têtes pensantes me dépassent un peu :

1> tout le monde sait depuis quelque temps maintenant, qu'un fort pourcentage d'élèves (on parle de 20%) arrive en 6ème sans savoir ni lire ni écrire. Dans un pays qui se targue d'être une des plus grandes puissances du monde, avouez... ça fait tâche.

2> à notre époque ou l'argent domine nos vies d'humain, nos chères têtes blondes (qui sont censées devenir pensantes aussi un jour... peut-être), n'ont de ce thème qu'une connaissance partielle et déformé. Une vision nettoyé des problèmes qu'il génére.

... en fait beaucoup de thème, permettant d'appréhender au mieux leur futur vie d'humain dans un monde d'humain, devraient être abordé. Malheureusement, seuls ceux qui permettront de faire de bons travaillleurs sont aux programmes.

Et cela se confirme chaque année un peu plus. Les programmes sont régulièrement allégés et le bac voit sa valeur s'amenuiser chaque année. Le bac ne suffit plus pour trouver du travail, il faut bac +3, +5... une surenchère inavouable et inavouée de la part des entreprises qui ne payent plus que pour des compétences déjà acquises. Et oui, nous sommes à une époque ou il n'est plus question d'un apprentissage sur le tas.
Nous n'allons plus à l'école pour apprendre à vivre ou à réfléchir mais pour apprendre à travailler.

Vous travaillez désormais pendant vos études pour 300 euros (quand vous êtes payés), au lieu de parfaire vos connaissances (ce qui pourrait expliquer la baisse de niveau de ces études), parce que l'europe n'a pas besoin de nouvelles têtes pensantes mais de main d'oeuvre qualfiée.