et le Tibet dans tout ça ?

Le 21 juin dernier la flamme olympique traversait Lhassa ce qui nous amène à nous poser des questions quant aux volontés politiques de l'UE et du monde en général de mettre fin à la reprogrammation du peuple tibétain.

Nicolas Sarkozy (notre PRNS) avait dit il y a quelques mois, que sa présence à la cérémonie d'ouverture des JO (le 08/08/2008) serait directement liée à une reprise du dialogue entre les dirigeants chinois et tibétains.

Mais ce 2 juillet, le journal online xinhuanet.com transmet la volonté de la Chine au travers du ministre des affaires étrangères chinois Liu Jinchao (qui répond au passage aux paroles de notre PRNS) :
Nous nous opposons à la rencontre de dirigeants de certains pays avec le dalaï lama sous quelques formes que ce soit, à la connection du problème du Tibet avec les JO de Beijing et à la politisation des JO


Reporter sans frontières nous gratifie d'un article sur la décision de notre PRNS qui "aurait" décidé d'assister malgré ses propres propos, aux cérémonies officielles de ce qui s'annonce être, les Jeux Olympiques les plus controversés de l'histoire.

L'organisation aurait demandé à notre PRNS :
Monsieur le Président, vous n’auriez pas osé trahir votre promesse d’assister à la cérémonie d’ouverture dans le seul cas où les autorités chinoises respecteraient leurs engagements ? Ou avez-vous succombé aux manifestations anti-françaises orchestrées par les autorités chinoises ? Cela donnerait une image bien triste de la France, soumise au chantage d’un Etat qui continue à mépriser le droit de tous à manifester leurs opinions.


L'article complet de xinhua
L'article complet de Reporter sans frontières