Quand l'ONU ne veut pas voir

A ceux qui pensent que ne pas acheter "made in china" est un geste important contre la chine, je dirais que je ne pense pas que cela compte réellement. Par contre, la prise de conscience de l'ONU pourrait réellement, faire changer les choses.

Le site Prochoix nous rappelle que la politique menée par cet organisation est inacceptable, et ce depuis plusieurs d'années :
2 octobre 2000, Genève - Kofi Annan (secrétaire général) nous montre un exemple de langue de bois.
"Il va de soi que le fait de ne pas être présent partout ne veut pas dire que nous n’avons pas à nous occuper de crises dont nous devrions nous préoccuper et que nous ne devrions pas nous trouver là où nous pourrions être présents. La question soulevée n’est pas à l’ordre du jour des Nations unies."

L’agence de presse mexicaine Notimex aurait écrit en réponse au parole de Ban Ki-moon (successeur de Kofi Annan) :
Silence diplomatique de l’ONU sur le Tibet
On croit rêver... non c'est un cauchemard.