Peut-on faire confiance à ses yeux ?

Monterez-vous l'escalier qui mène à la connaissance ?Comme M. Truman du film "Truman Show" (image de gauche), ne vous êtes-vous jamais dit que quelque chose clochait dans ce monde ?
Que la réalité ne pouvait pas être celle ou vous viviez !

Et bien je vous rassure (ou pas), vous aviez raison. Même vos yeux peuvent vous abuser, tout simplement parce qu'ils le sont... abusés. Et en voilà quelques preuves.

- La technique de retouche
- La retouche photo sur les mannequins
- La publicité
- la retouche la politique
- Les magazines et leurs contenus rédactionnels

Certaines photos de journaux et de magazines sont retouchées, et à l'époque du tout numérique, tous le monde devrait le savoir. Remarquez, ça ne date pas d'aujourd'hui, puisque Staline en 1938 avait déjà utilisé ce système (rendez-vous à la fin de l'article pour plus de détail sur ce morceau historique et sur d'autres).

Mais d'abord pourquoi dit-on d'une photo qu'elle est "retouchée" ?
C'est un procédé, numérique ou non, permettant de modifier une image (une photo, un dessin, une peinture, etc.). Cette modification peut être faites pour :

1) modifier un cadrage (afin par exemple, de supprimer un élément présent sur un bord)
2) corriger la luminosité (trop sombre ou trop claire)
3) corriger le contraste (couleurs trop ou pas assez présente)
4) modifier une couleur (des yeux, d'un vêtement, etc.)
5) remplacer un élément (un beau ciel bleu à la place d'un ciel de neige)
6) modifier les proportions (pour aligner des dents par exemple)
7) supprimer un élément (le petit garçon qui cache la robe de la mariée)

Tous les exemples que j'ai donnés sont anodins, mais les techniques peuvent être utilisées dans bien d'autres cas, j'y reviendrais.

Les mannequins sont retouchées en photos ET en vidéos

Grâce aux retouches faites sur les mannequins (ventant les mérites de toutes sortes de produits), ces journaux vont réussir à vous faire prendre "des vessies pour des lanternes". Pour ceux qui ne connaitraient pas l'expression, c'est vous faire croire que leur produit va vous faire rajeunir, gommer vos rides et vous donner l'allure d'une star et ce, dans les plus bref délai.

Eh oui, il y a tellement de personnes prêtent à le croire que des sommes colossales sont injectées dans la publicité (1000 milliards de dollars en 2007). Si ces pubs ne rapportaient rien, ces sociétés arrêteraient de jeter leur argent par les fenêtres, c'est une évidence.

On pourrait penser que retoucher une photo ce n'est jamais qu'embellir un peu cette photo avec les techniques dont je parlais plus haut : je remet un peu de lumière ici, j'enlève une ombre ou je la renforce là, (rien de méchant).
Puis on passe à l'étape suivante de la retouche. J'enlève une ride ou deux sur ce front, quelques taches de rousseur sur cette épaule. Puis c'est un muscle un peu flasque qui disparait ou est raffermit... Bref, on enjolive la photo. Trop génial !

Mais par ce travail, la réalité s'en trouve déformée, et donc la perception des gens qui regarderont cette photo sera aussi déformée.
T'as vu la pub, elle est canon la gonzesse !


En déformant cette réalité, les professionnels de l'image déforment donc notre propre perception de la réalité (et au final les gars, vous fantasmez sur des filles qui n'existent pas).

C'est là dessus que jouent tous les magazines ventant les mérites de tel ou tel produit. La photo d'une jeune femme parfaite vous donne la preuve que le produit est idéal... mais si vous connaissiez le modèle qui à posé pour la photo et le travail immense fait avant que vous ouvriez votre journal, vous vous rendriez compte que la réalité n'est pas celle que l'on voudrait vous vendre.

Je vais me servir d'un ou deux exemples pour illustrer mes propos.
Prenez par exemple cette photo :
source Digital Photo Retouching

Voyez comme les ombres sont plus sombres, comme ces cheveux sont arrangés.
Voyez aussi comme ses rides ont disparues, comme son sourire est plus "glamour".

Ca y est, vous voyez ou je veux en venir ? Ok poursuivons.


Le retouche dans la publicité

Peut-être n'avez-vous pas vu cette vidéo qui pourtant a fait le tour du monde plusieurs fois, montrant l'envers du décor de cette ancienne publicité, c'est très parlant (n'hésitez pas à revenir au début de la vidéo pour voir le travail accomplit par la maquilleuse et l'infographiste) :


Cette autre vidéo nous donne plusieurs exemples de retouche :


Ne passez pas à côté de celle-ci qui vous dévoilent le talent qu'il faut parfois pour obtenir le résultat escompté


Encore une petite... Je vous préviens c'est de la pure maîtrise


Prenez le temps de regarder les sites suivants qui vont vous éclairer sur ce qu'est cette réalité vendue par nos medias.
Touch of glamour, Briandilg, Metamorphosart, Glenn Feron et Christophe Huet.

Le recadrage et la retouche en politique façonne la réalité

Certaines publicités jouent de la retouche en faisant un travail remarquable, mais visible de par leur utilisation même (comme la publicité de Diesel utilisant une photo officielle de la conférence de Yalta). Impressionnant non !

Ce travail sur des personnages historiques hauts en couleurs, m'amène à vous parler politique.
Joseph Staline et Nikolaï Lejov sur la même photoMais et Staline dans tout ça ?
Justement j'y viens. La photo de gauche, de Staline, est assez connue pour nous donner une idée de l'utilisation de la retouche en politique.

On peut y voir Joseph Staline et un autre personnage... puis plus de personnage, pourquoi ?
Tout simplement parce que ce personnage n'est autre que Nikolaï Lejov, chef de la police politique jusqu'en 1938. Il tomba en disgrâce et fût exécuté dans une purge stalinienne. Il a ainsi été littéralement gommé des photographies officielles et de la surface du monde... (sources Tribouilloy Terminales)

Jusqu'à quel point les images sont-elles retouchées ?

Vous venez de le voir, on hésite pas à supprimer certains "éléments". C'est flagrant dans celle-ci qui date quand même de la fin des années 30 (je tire mon chapeau au photographe de l'époque, parce qu'il a probablement utilisé un matériel de fortune).

Reformulation visuelle, recadrage de photo
La retouche est encore utilisée (pas toujours pour les jeunes filles des magazines) à notre époque et de façon plus subtile. On se contente parfois de recadrer pour coller à une image plus souhaitable du sujet principal.

Mrs. Sarkozy et Fillon par exemple, ont bénéficié de ces traitements.

Quand François Fillon éjecte Christian Vanneste

Mrs François Fillon et Christian Vanneste (à droite sur la photo ci-contre) étaient en visite dans une filature de Tourcoing en juin 2006. Eh bien après des propos "politiquement incorrectes" de M. Vanneste, M. Fillon a jugé qu'il ne faisait pas bon figurer sur le même cliché.
On a donc assisté à une "reformulation visuelle" de l'information. (un recadrage de la photo)

Les bourrelets de Nicolas Sarkozy

Sarkozy fait du canoé
Pour finir sur une note un peu enlevée, vous vous rappellerez sans doute, "l'affaire" des bourrelets de notre Président de République.

Dans le même ordre d'idée, rappelez-vous le cadrage bienvenue lors de la chute de la statue de Saddam Hussein, ou la "foule" assistait à sa mise à bas... alors que seul les militaires et quelques citadins étaient présents.

Plus près de nous, (ajout de mai 2017) rappelez-vous les sorties en amoureux d'Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Trogneux-Macron qui ne sont pas des images volées par un paparazzi mais bien des mises en scène très étudiées pour là encore, faire passer un message.

Tout cela sans parler de ce que l'on peut faire sur un film ou un reportage. On se souvient des reportages "bidonnés" de certaines chaînes de télé qui soulevèrent les foules... 2 mn.

Lorsqu'une personne interviewée dit quelque chose, dites-vous d'abord que d'autres personnes ont été interviewés mais n'ont pas été retenues pour faire parti du reportage final. De plus, lorsque les personnes retenues parlent, leurs propos ont été découpés et sélectionnés pour être diffuser aux millions de téléspectateurs, ceci dans un but précis : celui de porter le message qu'a choisi la rédaction.

Parfois, cette dernière, qui paie l'équipe de tournage, ne souhaite pas garder l'orientation qu'avait choisi l'équipe sur place. On se retrouve donc parfois avec un reportage dont l'esprit est totalement différent de celui qu'avait imaginé les journalistes en tournant les images.

Restez très critique de ce que vous voyez, et entendez !

Pensez à recouper vos propres sources d'informations. Et même dans ce cas, soyez très prudent avec ce que les magazines vous donnent à lire.

La tromperie du publi-rédactionnelle

Par exemple, les magazines féminins ou se côtoient les pages de pub, les publi-rédactionnels et les articles, vous faisant croire parfois que vous lisez un article réfléchit alors qu'il s'agit d'une publicité. Vous pensez lire de l'info alors que c'est de la propagande pour un produit.

J'utilise le mot propagande car la pub n'est QUE de la propagande :
[...] la publicité vise le plus souvent à produire un acte d'achat ou à présenter de manière positive des comportements [...]


Arrêt sur image nous propose une émission sur ce sujet (c'est de la pub, mais là le débat me semble intéressant). Voici la "bande annonce" de l'émission.

Les magazines féminins, vendus à la pub ? Best of ASI
envoyé par asi


Alors ! Jusqu'à quel point êtes-vous prêt à accepter qu'on vous montre des images falsifiées ? Des images dont on a "recadrés l'information", ou dont on oriente sciemment cette information .