Pendant ce temps là, sur la Terre !

Les étudiants dans les ruesUn coup d'oeil sur l'actualité me fait dire que la vie continue et voici les principaux titres qui me font réagir :

Mais pourquoi les étudiants sont-ils encore dans les rues ?
Alors qu'on nous annonce que 2008 sera un excellent crû pour l'emploi (avec plus d'1 million d'offre d'emploi), parallèlement de suppressions de postes dans l'éducation nationale sont annoncés.
Mais pourquoi ?
Et bien nous en avons eu la réponse ces jours-ci :
La France se fait tirer les oreilles par Bruxelles (elle ne répond plus aux critères d'admission au sein de l'Europe). Du coup elle annonce des économies dans les secteurs pourtant cruciaux que sont l'éducation, les soins et la formation professionnelle.
Du coup, ça gueule dans les rues.


Les étudiants dans les ruesLes OGM et l'UMP ou comment les semenciers font, de la politique, un tremplin pour leur ventes.
Jean-François Legrand, sénateur UMP de la Manche, dénonçait le 1er avril (cherchez pas, ça n'a rien à voir) :
"des intérêts mercantiles, ripolinés pour les rendre sympathiques."

Monsanto tire les ficelles de l'UMP sans se cacher et c'est très inquiétant.
Le Monde nous livre une interview de M. Legrand à lire pour mieux comprendre comment fonctionne une marionnette.
Les ennuis de Mme. Kosciusko-Morizet aurait-il un rapport avec les pressions sur les OGM ?

En tout cas, nous devrions être très content que ces messieurs dames de l'assemblée nationale s'occupent de nous. Ils font de gros efforts pour nous rendre la vie plus facile. Par exemple, ils ont rejetés à une large majorité, un amendement défendu par l'opposition proposant d'étiqueter "les produits composés en tout ou partie d'OGM" et les "sous-produits d'animaux élevés avec une alimentation composée en tout ou partie d'OGM".
ainsi, nous ne saurons pas ce que l'on mange et c'est mieux comme ça. En fait on s'en fout... en tout cas s'ils l'ont rejeté c'est que cet amendement ne devait pas être bon pour nous. Non ?

Le baril de pétrole a passé la barre des 110 dollars, mais relativisons... et pleurons ensemble.
Avec un euro valant 1,59 dollar (09/04/2008), le prix du baril est en fait de moins de 70 euros.
Mais reprenons depuis plus longtemps que cela.

1> En l'an de grâce 2000 après JC : nous avions 1 Dollar à 1.2 Euros et 1 Baril de Pétrole à 60 Dollars, soit le Baril à 72 Euros... et on payait 1.00 Euro / litre.

2> De nos Jours en 2008 après JC : Nous avons 1 Dollar à 0.65 centimes d'Euro et 1 Baril de pétrole qui a explosé à prêt de 100 Dollars, soit le Baril à 65 Euros (Ah ouais quand même, je le voyais pas comme ça) et on leur donne 1.25 Euros / litre.

On peut donc se poset la question suivante :
Si le Baril est moins cher pour nous en Europe qu'en 2000, pourquoi l'essence est elle 25% plus chère qu'en 2000 ?

C'est tout pour aujourd'hui ! Mais revenez demain.