Nouvelle journée

fenêtre de métro aérienEt par cette lucarne, trou étroit percé dans une boite en métal qui m'emmène aux travaux, je me gave d'un soleil que je ne verrais plus de la journée que par le biais d'une autre lucarne, virtuelle.

Pendant ces quelques précieuses minutes, je grave dans mon esprit ces images fabuleuses issues d'un soleil naissant, qui semble emplit d'une énergie de changement.

Il accomplira pourtant son chemin, se taillant un passage au travers de nuages somnolent, et finira sa course derrière l'horizon, pour reparaitre demain, au même endroit, plein de ce cette énergie qui finalement ne change rien.


l'Animal Penseur