Les entrepreneurs envoient un message

Les entrepreneurs se sont réunis dernièrement pour le #G20YEA afin de réfléchir et donner des idées au gouvernement.
D'abord, un rendez-vous en Turquie, future terre d’entrepreneurs alors qu'on sait que le pays finance Daesh, c'est limite. S'il vous fallait une preuve que l'économie se fout des droits humains... ne cherchez plus.

Epluchons quelques points de cette liste

1 >

- "[...] plus d’espace au contrat de travail par rapport à la loi" : Une phrase qui peut donc être interprétée comme on veut et donc qui ne veut rien dire. - "Favoriser le dialogue social au plus près du terrain afin que les accords collectifs – source d’innovation – soient encouragés" ... afin que le salarié comprennent qu'ils ne peut pas dire non à tout ce que le patron lui fera subir, parce que c'est ça l'innovation. - "Donner la priorité aux accords d’entreprise sur les conditions de travail [...]" : en gros pouvoir se passer de l'aval du code du travail et décidez entre nous, dans l'entreprise.

2 >

- 'Simplifier le code du travail (330 pages en France) en s’inspirant de celui de la Suisse (177 pages) dont le marché connaît le plein emploi" : mettre le nombre de pages en avant sous entend l'idée que moins il y a de pages, mieux c'est. Forcément, on reviens sur le minimum de contrainte, et donc plus de précarité pour l'employé. - "Toute nouvelle loi doit se substituer à une autre avec la mise en place d’une analyse d’impact économique de chacune" : Ah parce que ça ne fonctionne pas déjà comme ça ? Génial la logique !

Une entreprise est une équipe

Oui l'entrepreneur met ses tripes et beaucoup d'argent... parfois, dans la création de son entreprise. Mais l'employé place son avenir et ses compétences entre les mains de l'entrepreneur. Il fait des crédits pour payer :
  • sa maison,
  • les études de ses enfants
  • sa voiture
  • etc.

L'employé remplaçable ET remplacé

Le marché du travail est saturé grâce à une politique d'immigration massive, qui permet de geler les salaires pendant que l'inflation fait son boulot.
Du coup dans 5 à 10 ans, nous serons tous payés comme des chinois. Cool non ? La France aura réussit à redevenir compétitive sur le marché international et tout le monde aura du boulot... payé une misère.
Faites attention, baisser les charges c'est diminuer le sociale.

Source : Exclusif, les propositions des entrepreneurs au gouvernements Français