Ma petite analyse des élections européennes


Pour rappeler l'engouement des français pour la chose européenne, il faut d'abord rappeler que le taux d'abstention avoisine les 60% (59.52). Au cas ou "on" aurait oublié que ce pays avait déjà dit NON à l'Europe (d'ailleurs pour le coup, on s'est arrangé pour ne plus lui demander son avis).

Ensuite, une fois ce chiffre connu, on va replacer tous les autres sur cette échelle, celle de l'ensemble des personnes qui auraient dû voter. Pour cela je vais d'abord devoir expliquer pourquoi je décide de prendre en compte les abstentions... tout simplement parce que les votes blancs n'ont jamais eu l'écho qu'ils auraient dû avoir aux élections. Je prends donc les abstentions parce qu'on ne parle que d'eux... et j'en étais.

Maintenant faisons des mathématiques primaires et remettons ces chiffres dans une globalité.
- 27.8% pour l'UMP sans prendre en compte les abstentionnistes, donne en fait 11.12% de la masse totale des électeurs potentiels (abstentionnistes compris donc).
- 16.48% pour le Ps = 6.59%
- 16.28% pour Europe Écologie = 6.51%

Autant dire que les fanfaronnades des "vainqueurs bleus" n'auraient dû être en fait qu'un aveu de défaite éhontée.

Comment ça une défaite de l'UMP ?


Revenons en mai 2007, lors des élections présidentielles. Nicolas Sarkozy rafle la bagatelle de 11 millions de voix sur 44 au premier tour, ce qui représentait quand même plus de 30% des votants. Mais en fait sur l'ensemble de la population, ça ne représentait "que" 25% (ça reste un très beau score).

Si l'on garde cette même proportion de 44 millions de votants pour les européennes (chiffre qui je l'avoue bien bas, est soumis à caution), les 11% représenteraient donc quelques 4 millions de fans soit, accrochez-vous bien, près de 50% de moins qu'en 2007. Une véritable claque derrière la tête pour le parti majoritaire.

Quant au parti Europe Écologie, qui regroupe la formation des verts de France, c'était près de 500 milles personnes pour les présidentielles de 2007, et pas loin de 2 millions pour ces européennes 2009... oui oui, près de 400% de fans supplémentaires (standing ovation s'il vous plaît).

Alors certains brandissent le drapeau "anti-Home", comme quoi ce serait pas bien de faire de la propagande écolo avant les élections. Enfin quoi, je vous rappel quand même que France 2 fût la seule chaîne en 2009 à diffuser le documentaire de M. Arthus-Bertrand, tandis que c'était l'ensemble de la presse (écrite ET audiovisuelle) en 2007 qui diffusa les messages sécuritaires, nous imposant en réaction à la peur, un Nicolas Sarkozy (et quand je dis "imposer" je me comprends puisque c'est avec moins de 250 milles voix d'écart avec Ségolène Royale... tu parles d'un victoire écrasante).

Le mot de la fin sera un message... soyez écolo. Ecolo dans votre relation avec les autres d'abord (on parle de "bon voisinage"), et écolo dans votre quotidien (voiture, consommation "locavore", etc.).


Je me suis trompé dans les chiffres ? Eclairez moi.

Sources : Résultats des élections présidentielles françaises de 2007, Résultats définitifs des élections européennes en France